Tournée Conviviale

Boire ou ne pas boire ? La question fait débat en ce mois de février! Que nous soyons pour ou contre, cela ne nous engage à rien de s’interroger quelques instants sur notre consommation d’alcool.

D’un point de vu nutritionnel, l’alcool est un des 6 macronutriments à côté de l’eau, les glucides, les graisses, les protéines et les fibres, mais le seul dont nous pouvons nous passer. Il est même plutôt néfaste pour le bon fonctionnement de notre organisme. Mais faut-il pour autant se sentir coupable à chaque verre d’un bon millésime ou d’une bière brassée avec soin ?

L’Organise Mondiale de la Santé trace les limites d’une consommation problématique à 2 verres par jour pour les femmes, 3 verres pour les hommes et 4 verres en une seule occasion quel que soit le sexe. En plus, deux jours d’abstinence par semaine sont vivement recommandés.

Dans beaucoup de cultures le verre d’alcool fait partie des habitudes et contribue à une ambiance festive lors des retrouvailles. Si vous avez décidé de ne pas vous en priver, ces quelques conseils vous aideront peut-être à rester dans la modération.

Entamez l’apéritif avec un verre d’eau et un amuse-bouche. Cela calmera l’effet « stimulateur d’appétit » de l’alcool. Alternez le verre d’eau et le verre d’alcool tout au long de la soirée et laissez votre verre plein si vous ne souhaitez pas être resservi. Un participant à un séjour Nutrition Sensitive, m’a dit des années après que ces précieux conseils l’accompagnaient toujours!

Cheers !

Photo by CBX. on Unsplash

Share your thoughts